Tendres stocks par Paul Morand

Tendres stocks

Titre de livre: Tendres stocks

Éditeur: République des Lettres

Auteur: Paul Morand


* You need to enable Javascript in order to proceed through the registration flow.

Primary: Tendres stocks.pdf - 32,279 KB/Sec

Mirror [#1]: Tendres stocks.pdf - 44,132 KB/Sec

Mirror [#2]: Tendres stocks.pdf - 20,977 KB/Sec

Paul Morand avec Tendres stocks

Livres connexes

Texte intégral révisé suivi d'une biographie de Paul Morand. L'auteur de "L'homme pressé" n'a guère plus de trente ans lorsqu'il écrit "Tendres stocks". C'est son premier livre. Un recueil composé de trois nouvelles, trois portraits de femme saisis à travers leurs aventures sentimentales: Clarisse, Delphine et Aurore, séduisantes silhouettes du début des années folles. Préfacé par Marcel Proust qui salue "un écrivain original qui unit les choses par des rapports nouveaux" (et s'attaque au passage à Sainte-Beuve), le livre est aussi en creux le portrait d'une ville, Londres, où Paul Morand était alors attaché d'ambassade. C'est dans cette ville, selon Proust, que le jeune écrivain mondain aux airs de dilettante cosmopolite, le "minotaure Morand", y guettait les jeunes filles en peignoir dans les labyrinthes des hôtels de luxe. "C'est une curieuse chose, dit-elle, que d'être d'un milieu. On ne sait comment cela commence, bien qu'après, on ait l'impression que cela fut, par des forces mystérieuses, combiné d'avance. [...] On ne communique plus qu'entre initiés par des mots singuliers qui sont un langage. Tous cela encore ne serait rien si un jour, sous influence d'éléments dangereux ou plus endurcis, qu'on devine venir d'autres groupes aujourd'hui dispersés, on n'arrivait à une révision totale des données de la conscience, à une remise en question de tout, jusqu'au bord du néant." - Delphine.